Warning: session_save_path(): Cannot change save path when session is active in /home/clients/1b5fec74263f9e3d94939a00c0b24e71/web/wp-content/plugins/form-maker/form-maker.php on line 417
Historique – Fête de l’ Epouvantail

Historique

Bienvenue sur le site de l’épouvantail

Jadis un de mes ancêtres avait eu l’idée saugrenue d’obliger la population de Denens à se relayer la nuit dans les marais afin de faire taire les grenouilles qui l’empêchaient de dormir. Cela a valu aux habitants de Denens de porter le sobriquet de « Fouettarenailles ».
Enfant, je venais à Denens chez mes grands-parents et en automne, les épouvantails enchantaient les ballades dans le vignoble. En hiver, on les remisait pour les ressortir au printemps afin de protéger les semis dans les champs.
Au pays des Britchons, où j’ai vécu 27 ans, les canons à carbure, les bandes de plastique jaune et les cris de détresse des étourneaux enregistrés et passés en boucle dans les vignes avaient remplacé les épouvantails si bien, qu’en devenant adulte, j’avais oublié l’existence de ces derniers.
En 1989, quand je suis revenu à Denens pour y reprendre le domaine du Château, j’ai très vite senti qu’il manquait quelque chose dans les champs au printemps et dans les vignes en automne.
Eh oui, Eurêka! C’était les EPOUVANTAILS.
Ni Brigitte Bardot, ni Franz Weber ne s’étaient souciés de leur disparition! Il fallait donc réintroduire cette espèce presque oubliée.

 Sitôt dit sitôt fait, un vieux costard, une croix de bois, et je pouvais présenter mon idée d’une fête avec son concours de l’Epouvantail à mes collègues vignerons de Denens. L’accueil de mon idée fut d abord très vaudois: timide et réservé. Mais quelques années de mûres réflexions ont suffi à faire monter l’enthousiasme, d’abord chez mon collègue Pierre Sauty,qui était alors président du Groupement des vignerons de Denens, ensuite chez tous les membres . Et c’est ainsi qu’en 1995, la première fête de Denens avec son concours de l’Epouvantail est née.
Fort du succès de cette première édition, le directeur du théâtre de Beausobre est venu me trouver. Nostalgique de la fête des vendanges de Morges, il était à la recherche d’une idée qui pourrait rassembler les populations de Morges et de ses environs pour une fête populaire. Après quelques décis de Chasselas à l’endroit même où naquit la fête des Epouvantails de Denens, les prémices de la Nuit des Epouvantails virent le jour.
Ainsi donc, à Denens, naquirent deux traditions qui ont pour fil conducteur les Epouvantails. La fête avec son concours de l’Epouvantail qui a lieu irrégulièrement mais chaque fois que les forces nécessaires à son organisation sont réunies. La fête se déroule sur plusieurs jours avec un circuit dans les vignes et des animations, ainsi qu’un prix du jury et un prix du public récompensant les 20 premiers épouvantails. La Nuit des Epouvantails a lieu, elle, tous les deux ans, et comme son nom l’indique, se déroule l’espace d’une nuit.
Aujourd’hui, j’ai l’honneur de présider Le Groupement des vignerons de Denens et la Société des Epouvantails.
En réunissant les forces de ces deux sociétés, en y ajoutant une nuée de volontaires, Denens se prépare maintenant à recevoir les foules d’épouvantails façonnés par les passionnés que vous êtes pour la grande fête avec son concours de l’Epouvantail. Nous fêterons les 20 ans de la première et les dix ans de la dernière. Alors rendez-vous en 2015 pour la fête ou bientôt, si vous adhérez à la Société des Epouvantails de Denens.

Pierre de Buren

Président             

1995 – La première fête est née de l’initiative des vignerons de Denens, dans le but de promouvoir la commune et son vignoble, avec comme idée de base la création d’une manifestation populaire et conviviale. Depuis lors Denens a été propulsé au titre de capitale mondiale de l’épouvantail. Environ 15’000 personnes vinrent admirer les 152 épouvantails exposés. •

1998 – La seconde édition confi rma la popularité des épouvantails, qui avaient choisi de venir parader parmi la foule de leurs admirateurs, accueillis à Denens avec la devise des vignerons: « du soleil, du bon temps et du Denens ».  •

2001 – Superbe édition, qui s’est déplacée au domaine des Saugettes, avec parcours tracé en forme d’épouvantail géant dans un champ de maïs. Record d’affl uence battu, estimé à env.18’000 spectateurs.

2005 – Les festivités se sont déroulées durant 9 jours au sommet des vignobles et aux alentours du château de Denens. Encore une fois, env. 15’000 personnes ont découvert les 150 épouvantails exposés.    

2015 – Après une pause de 10 ans la fête retrouva son site autour du château de Denens et une grande affluence, malgré une météo maussade,  vint admirer les 140 épouvantails répartis en 3 catégories. (conventionnels, écoles et 2D) Une trentaine d’épouvantails 2D (peints sur une toile fournie par l’organisation) ont orné les murs du château du 8 au 16 août 2015.                                               

Share Button